Comment se passe un process bancaire ?


La levée en capital et la levée en dette sont intimement liées, généralement il faut passer par le capital pour avoir accès à de la dette car le capital permet de réhausser les fonds propres. On trouve pléthore d’articles sur la levée de fonds en capital mais très peu sur la levée de dette. Bien que les deux processus soient similaires, les acteurs et leurs objectifs le sont beaucoup moins !


Pour rappel les critères de sélection des banques sont :

  • Les fonds propres positifs

  • Le point bas de cash positif dans les années à venir

  • Prouver la possibilité de rembourser l’emprunt

  • Grâce à la rentabilité dans les prochains mois ou année

  • Grâce à une levée de fonds, dans ce cas il faudra prouver que vous avez la capacité à vous refaire financer

  • Croissance modérée plutôt qu’une croissance exponentielle et risquée


Petit tips : réservez également un petit matelas de sécurité équivalent à 2-3 mois de cashburn et permettant le remboursement des prêts. 💡


Maintenant, place à la “secret sauce” Bloomr pour un process bancaire réussi ⬇️



Etape 1 : Préparer son dossier de financement bancaire


Avant de formuler une demande de financement auprès des acteurs bancaires, il faut avoir un plan d’action, des projets identifiés et être capable de flécher les dépenses.


  • Constituer un dossier bancaire :

  • Présentation de la société sous format word comprenant : Génèse de l’entreprise, présentation des fondateurs, captable, organigramme, présentation produit, clients, stratégie commerciale, analyse du marché, analyse concurrentielle, stratégie de la levée (capital + dette + subvention), présentation des projets à faire financer et budget, prévisionnel de la société.

  • Business plan de la société, avec une présentation du plan de trésorerie sur minimum 2 ans (intégrant la levée en capital, en dettes et les subventions) et montrant un retour à la rentabilité permettant le remboursement des prêts. Ajouter également des onglets identifiant précisément les projets à financer et les dépenses associées (RH, juridique, agence, conseil, etc).


⚠️ Attention de ne pas envoyer son dossier de levée de fonds tel quel. Il pourrait faire peur à un banquier si les dépenses sont conséquentes sans renouer avec la rentabilité rapidement.


Préparer les documents juridiques les plus courants :

  • KBis de - de 3 mois

  • Liasses fiscales des 3 dernières années

  • Statut de la société, signée avec la mention « Certifié conforme »

  • Table de capitalisation, datée et signée pour la société

  • Carte d'identité des actionnaires (Président et actionnaires >25%)

  • Attestation de régularité fiscale

  • Attestation de régularité sociale


Etape 2 : Process


1 - Ouvrir toutes les portes possibles


Une fois que votre dossier est complet, vous pouvez à présent prendre contact avec les acteurs bancaires et en priorité avec la BPI qui est généralement au cœur des décisions en tant que prêteur mais également comme garant des prêts de la plupart des acteurs bancaires.


Envoyer votre dossier à tous les établissements bancaires, organismes prêteurs qui vous paraissent pertinents (voir notre panorama des acteurs bancaires de l’impact). L’objectif est d’ouvrir le plus de portes possible afin de maximiser vos chances de réussite. Il existe des organismes prêteurs pour tout type d’entreprise sachant que le dénominateur commun est le niveau de fonds propres.


La porte est souvent facile à ouvrir, les banquiers sont dans une démarche commerciale. Avoir un premier rendez-vous est généralement facile, vous saurez rapidement si votre entreprise rentre dans les critères de sélection ou non.


⚠️ Attention d'identifier les bons interlocuteurs, sous peine de perdre du temps (ex : l'agence en bas de chez vous vs le centre d'affaire ou le conseiller professionnel vs le conseiller entreprise).


2 - Garder le rythme


Une fois que vous avez quelques acteurs bancaires intéressés d’étudier votre dossier, n’oubliez pas de garder le rythme. Beaucoup voudront attendre le positionnement des autres banques avant de se prononcer mais faites votre possible pour qu’ils se positionnent.


Cette stratégie du “wait and see” n’est pas en votre faveur, il vous faut à minima connaître un positionnement approximatif en terme de 1) montant 2) taux d’intérêt 3) durée du prêt 4) durée du différé.


Relancez-les de manière hebdomadaire, proposez de répondre à leurs questions, de les rencontrer en physique dans vos locaux par exemple.



Etape 3 : Mettre les banques autour de la table


Vous avez reçu une ou deux offres, mettez autour de la table toutes les banques en lice. L’organisation d’un RDV tous ensembles à plusieurs avantages :

  1. faire avancer votre process de dette,

  2. rassurer les banques qui aiment répartir le risque sur plusieurs acteurs ,

  3. mettre en compétition les différents acteurs qui sont a priori intéressés de vous accompagner et qui voudront maintenant faire en sorte de vous accompagner sur le long terme.


Cette étape peut vous aider à négocier les meilleures conditions si vous avez plusieurs acteurs intéressés.


Une fois que vous avez reçu les accords des banques, il faut :

  1. compléter le tour avec d’autres sources de financement (subvention, prêt d’autres banques, autres dettes, etc),

  2. faire valider l’offre par son board,

  3. que les chargés d’affaire respectifs des banques fassent leur dossier de contre-garantie (souvent pour la BPI)

  4. que la BPI ou autre organisme analyse le dossier de contre-garantie et le fasse valider en comité,

  5. les back-office des banques rédigent les contrats et les envoie aux clients,

  6. les clients doivent signer les documents, signer les sujets d’assurance ET renvoyer les contrats officiels par voie postale.


Vous l’aurez compris, un process bancaire prend plusieurs mois et peut être assez chronophage entre la constitution du dossier, les RDV à organiser et les relances.


Vous trouvez que le process est long ? Faites vous accompagner par Bloomr, c’est notre job !