top of page

Le prêt d’honneur : un prêt à taux zéro qui facilite le développement de votre projet


À l’amorçage et sans capacité d’apport suffisante, il peut être difficile de trouver des financements. Le prêt d’honneur est un outil financier disponible dès la création.


Le prêt d’honneur est un prêt personnel accordé à un créateur ou dirigeant d’entreprise en tant que personne physique. Sans intérêts, sans caution ni garanties personnelles, le bénéficiaire dispose de la somme empruntée à titre personnel et s’engage à le mettre à disposition de son entreprise. D’un montant allant de 3 k€ à 150 k€ en fonction des organismes de prêt, il est généralement remboursable sous 3 à 5 ans avec un différé possible de plusieurs mois. Le montant moyen pour un prêt d’honneur est de 15 k€ par fondateur et il peut se cumuler entre les différents co-fondateurs.

N'étant pas considéré comme un emprunt auprès d’un établissement de crédit classique, mais comme un apport personnel du dirigeant dans son entreprise, on le retrouve au bilan dans les comptes courants associés (CCA), intégrés dans les emprunts et dettes financières diverses ou autres dettes.



Quand y avoir recours ?

Pour être éligible au prêt d’honneur, il faut généralement que l’entreprise soit âgée de moins de 3 ans. De plus, son montant étant limité, il est intéressant d’avoir recours à ce type de prêt le plus tôt possible dans la vie de l’entreprise afin qu’il contribue véritablement à son développement. Il permet notamment de soulager les différents acteurs prenant part au capital en couvrant une partie des premières dépenses.


Pourquoi souscrire à un prêt d’honneur ?

  • Des conditions avantageuses : Le prêt d’honneur est à taux zéro, il permet donc d’éviter le coût d’emprunt lié aux intérêts d’un crédit classique. Les périodes de différé proposées (habituellement de 3 à 24 mois) laissent le temps à l’entreprise de se développer. 💡 Le prêt d’honneur ne nécessitant pas de caution personnelle, il n’interfère pas avec les emprunts financiers de l’entrepreneur.

  • Obtenir un crédit bancaire plus facilement : Au lancement de l’activité, les fonds propres sont souvent bas, les entreprises n’ont donc pas accès à de la dette bancaire. Le prêt d’honneur permet à la fois de témoigner de la confiance accordée à l’entreprise par l’organisme l’ayant attribué et de crédibiliser les projets à faire financer. Ainsi, il rassure les banquiers et les rend plus enclins à octroyer un prêt. 💡 Au Réseau Entreprendre Paris, le prêt d’honneur s’effectue uniquement en cofinancement avec un prêt bancaire. Le réseau met les entrepreneurs accompagnés en relation avec son réseau de banquiers et aide également à l’obtention de la Bourse French Tech (30 k€).

⚠️ En théorie, le prêt d’honneur permet de rehausser ses quasi-fonds propres puisque les compte courant sur lequel il se trouve peuvent être bloqués pendant la période du différé. Dans les faits, les banquiers ne le considèrent pas comme des quasi-fonds propre, mais l’intègrent dans l’endettement global de l’entreprise.

Qui le délivre ?

Le prêt d’honneur, contrairement au prêt bancaire, n’est pas contracté auprès d’établissement de crédit classique. Pour l’obtenir, il faudra se rapprocher des associations soutenant des projets de création et de développement, et de certains acteurs privés. Souvent, l’obtention du prêt d’honneur est conditionnée à l’entrée dans le réseau de l’organisme et au suivi d’un programme d’accompagnement pendant plusieurs années.

Voici quelques organismes avec lesquels nous avons l’habitude de travailler :

Organisme

Région

Montant

Conditions

Durée

Différé (mois)

France Active

Hors IDF

jusqu’à 8 k€

- Demandeur d’emploi

- Bénéficiaire de minimas sociaux (ASS, RSA)

5 ans

jusqu’à 6 mois

Réseau Initiative

France

1.5 k€ - 50 k€

- Les conditions sont propres à chaque région

3- 5 ans

jusqu’à 6 mois

Wilco

IDF

150 k€

(max 50 k€ / associé)

- Entreprise de moins de 3 ans

- Entreprise avec un socle technologique

- Suivi de l’un des accompagnements sectoriels pendant 3 ans

5 ans

12

Raise Sherpas

France

100 k€

- Entreprise de plus d’1 an et demi

- Si levée de plus de 2 M€ sur la période de remboursement, remboursement de la totalité du prêt de manière anticipée.

4 ans

24

Paris Initiative Entreprise

Paris

Jusqu’à 30 k€

- Entreprise de moins de 3 ans

- Mobilisation d’un emprunt bancaire au moins équivalent au prêt d’honneur

3 - 5 ans

3-6

Réseau Entreprendre

France

15 k€ - 50 k€

(max 20 k€ / associé)

- Entreprise de moins de 3 ans

- Suivi de l’accompagnement pendant 2 ans

4ans et demi

18

Que se passe-t-il si je suis en incapacité de le rembourser ?

Dans certains cas exceptionnels, si l’entrepreneur (et donc l’entreprise) n’est pas en capacité de rembourser une mensualité, il est possible de trouver un accord directement avec l’organisme de prêt pour ne pas mettre en péril les finances personnelles de l’entrepreneur. Très souvent, le prêt d’honneur est sous garantie BPI. Ainsi, en cas d’impossibilité de remboursement, et dès lors que son entreprise est placée en liquidation judiciaire, la BPI et l’organisme de prêt se répartissent les pertes. Dans ce cas, les biens personnels de l’entrepreneur ne sont pas saisis et sa capacité d’emprunt personnelle n’est pas affectée.

💡 Chez Raise Sherpas, le prêt étant directement accordé à une personne morale, tout défaut de paiement sera imputé directement à l’entreprise.

Finalement, au lancement de son entreprise, avoir recours au prêt d’honneur est une très bonne manière de se financer sans diluer son capital. Si vous souhaitez découvrir d’autres financements non dilutifs, vous trouverez sur notre site internet l’article : “Quels types de financements non-dilutifs sont disponibles sans lever des fonds ?”

Merci à Marianne Biggs de Paris Initiative Entreprise, Pauline Tapié du Réseau Entreprendre Paris, Patrick Nguyen de Wilco et Eugénie Cuny de Raise Sherpas d’avoir répondu à nos questions sur le prêt d’honneur.

bottom of page